NEWS
|
18.06.2021

Un bilan écologique transparent parle pour les produits Kaiflex

Protection de l’environnement et de la santé et réduction des coûts d’exploitation : agir et construire durablement revêtent une signification de plus en plus importante. C'est pourquoi Kaimann soutient dès maintenant de manière optimale et avec succès la certification des bâtiments, par exemple selon la DNGB (Société allemande pour la construction durable) ou la BREEAM (BRE) : dans cette perspective, l'Institut pour la construction et l'environnement (IBU) prépare actuellement des déclarations environnementales pour la gamme de produits Kaiflex. Ces déclarations environnementales de produits (DEP) rendent le bilan écologique des matériaux isolants de Kaimann encore plus transparent.

En tant que labels environnementaux, les DEP fournissent des informations complètes sur les produits qui sont importants pour la construction de bâtiments durables et pour la certification des bâtiments. De cette façon, ils créent plus de clarté en ce qui concerne leur bilan écologique : les données détaillées sont collectées selon des méthodes normalisées au niveau international et sont clairement recensées sur quelques pages. L'analyse comprend tous les impacts environnementaux tels que les besoins en ressources et en énergie pendant la production, le potentiel de réchauffement climatique et les possibilités de recyclage.

En coopérant avec l'IBU, Kaimann mise constamment sur une politique d'entreprise responsable et durable : « nous nous sommes engagés à mener une politique transparente en matière d'environnement, de qualité et d'énergie. Avec les DEP, nous fournissons à nos clients une preuve supplémentaire reconnue et vérifiée de la durabilité de notre production et de nos produits. Aujourd'hui et dans l’avenir, nous allons concevoir des potentiels d'efficacité et réduire les coûts énergétiques », déclare le Dr Burkhard Schmolck, directeur général de la société Kaimann GmbH. « Nous orientons toutes nos activités de manière à protéger la nature, à éviter autant que possible la pollution de l'environnement et à réduire l'émission de gaz nocifs pour l'environnement tels que le CO2. » C'est pourquoi Kaimann a été audité et certifié selon la norme ISO 50001 (gestion de l'énergie) depuis 2014. Auparavant, l'entreprise avait déjà obtenu la certification ISO 14001 (gestion environnementale) en 2013.

La protection de l'environnement commence déjà au stade de la production

Les connaissances acquises dans ce contexte sont utilisées pour le développement (ultérieur) des produits. Un contrôle constant de l'ensemble du processus de fabrication sur la base des normes européennes garantit une optimisation continue des effets économiques et environnementaux. Par exemple, si un mètre carré d'isolant Kaiflex d’une épaisseur de 19 mm est produit, environ 1,14 kg de CO2 est émis. Elle prend en compte l'ensemble du processus de production, y compris la fabrication, le transport et le stockage des matières premières.

La plupart des matériaux isolants Kaiflex restent installés pendant 20 à 30 ans. Au cours de cette période, un mètre carré d'isolation réduit les émissions de CO2 de 440 à 660 kg en moyenne au total. Ceci signifie qu’une isolation Kaiflex d’une épaisseur de 19 mm permet d'économiser 290 à 580 fois la quantité de dioxyde de carbone émise pendant sa durée de vie. « Grâce aux échanges constructifs et intenses avec l'Institut, nous bénéficions de son expérience et de ses connaissances », déclare le Dr Burkhard Schmolck.