Sign In

Blog

 Installations thermo-solaires correctement isolées

Header Slider Images

Installations thermo-solaires correctement isolées

L’eau chaude produite de manière thermo-solaire gagne de plus en plus en importance à l’heure des énergies renouvelables et de la protection de l’environnement. À ce propos, les capteurs solaires thermiques absorbent l’énergie solaire par le biais d’un fluide, transforment celle-ci en chaleur et la conduisent à l’aide de conduites dans un ballon solaire (eau potable ou tampon) qui transmet de nouveau la chaleur à l’eau sanitaire. Pour l’année 2018 seule, il a été possible d’enregistrer 71 000 nouvelles installations solaires thermiques en Allemagne, à fin 2018, ce seront au total env. 2,36 millions qui auront été enregistrées, avec une tendance croissante.

Selon la taille du capteur, l’énergie solaire permet de produire de l’eau chaude pour la douche et le bain et/ou de supporter en plus le chauffage. Une installation thermo-solaire produit plus de chaleur que nécessaire pendant les mois estivaux. Les pertes d’énergie ne comptent pas pendant cette période. Son comportement est tout autre en revanche en hiver. Quand les jours sont plus courts et le ciel est obscurci par les nuages, le rendement énergétique est faible, la chaudière démarre en assistance pour produire de l’eau chaude. Afin que l’ensemble du système d’une installation thermo-solaire fonctionne efficacement, l’isolation des conduits revêt par conséquent une importance capitale. Car, moins la chaleur se perd en chemin dans la conduite depuis le capteur sur le toit jusqu’au réservoir d’accumulation dans la cave, plus l’économie est grande en combustible pour le chauffage et donc en CO2.

Bien isoler, mais comment?

Le système le plus courant est la thermie solaire indirecte. Au lieu de chauffer directement l’eau, les panneaux solaires chauffent un mélange d’eau et de glycols qui n’entre pas directement en contact avec l’eau potable. Le mélange d’eau et de glycols circule dans un système fermé jusqu’aux panneaux solaires, au travers de ceux-ci et retourne ensuite dans le ballon. À l’intérieur du cylindre, le mélange d’eau et de glycols reste dans un tuyau circulaire qui sert effectivement d’élément chauffant du système. Si les conduites sont mal voire ne sont pas du tout isolées, la précieuse chaleur est perdue et donc l’efficacité de tout le système baisse.

Pour une installation thermo-solaire indirecte, la tuyauterie liée au panneau sert de source de chaleur pour le chauffe-eau à accumulation. Pour réduire la perte d’énergie en hiver, il faut, en conséquence, isoler suffisamment, soigneusement et correctement toutes les conduites entre le capteur et l’accumulateur thermique.

Les panneaux solaires sont incroyablement efficaces pour ce qui est de l’absorption de l’énergie solaire et quand les conditions sont bonnes, le mélange d’eau et de glycols qui passe au travers des panneaux solaires peut atteindre des températures dépassant les 150 °C. C’est pourquoi des normes plus élevées s’appliquent plus à l’extérieur qu’à l’intérieur du bâtiment. Les conduites doivent y être isolées uniquement avec des matériaux de qualité solaire. C’est ici que Kaiflex EPDMplus convient. En effet, le matériau isolant élastomère se caractérise par une résistance aux températures élevées de +150 °C. Ceci est particulièrement important pour l’isolation des conduites d’une installation solaire, car si la température des tubes porteurs augmente de plus de 100 °C, de nombreuses autres isolations fondent ou durcissent et perdent alors leur capacité à fonctionner. Kaiflex EPDMplus résiste à ces températures et conserve ses propriétés flexibles dans des plages de température oscillant entre +150 °C et –50 °C.

Le reste de la tuyauterie fonctionne sur l’autre côté du chauffe-eau à accumulation comme un système d’eau chaude courant et non lorsque les températures sont élevées. Cette tuyauterie peut être isolée en toute sécurité par des isolants courants pour tuyaux de maison comme Kaiflex HTplus, Kaiflex KKplus s2 ou Kaifoam PE, .

 

Une isolation endommagée entraîne des pertes d’énergie

À l’extérieur viennent s’ajouter à la chaleur, les rayons UV, la pollution par l’ozone et les animaux qui aiment bien rembourrer leur nid avec les matériaux isolants. Indépendamment de leur origine, qu’elle soit thermique ou mécanique, des points thermiques entraînant des pertes d’énergies coûteuses apparaissent à des endroits endommagés de la couche isolante.

Pour cette zone, Kaiflex EPDMplus convient également : le matériau isolant dispose d’une excellente résistance aux UV et garantit un pouvoir isolant fiable pendant toute la durée d’utilisation du système. Des revêtements de finition robustes, tels que Kaiflex Protect, protègent les matériaux isolants et garantissent une efficacité constante pendant de nombreuses années. Nous proposons Solar EPDMplus 2en2. Kaiflex Solar EPDMplus 2en2 au programme pour faciliter l’installation. Le produit se compose de deux tubes ondulés en inox (VA). Kaiflex Solar EPDMplus 2en2 permet de connecter efficacement des capteurs solaires et l’accumulateur thermique, réduisant ainsi en même temps les pertes d’énergie et conservant aussi l’eau thermique solaire plus longtemps chaude. L’isolation se compose de caoutchouc EPDM résistant aux UV et est co-extrudée avec un film PE qui protège durablement des dommages mécaniques dus aux influences externes des conditions climatiques. L’aller et le retour sont reconnaissables et peuvent être séparée l’un de l’autre.

Teasertext for results and related content
L’eau chaude produite de manière thermo-solaire gagne de plus en plus en importance à l’heure des énergies renouvelables et de la protection de l’environnement.

Images

Thumbnail for news overview
Background for Infoboxes
Thumbnail for related content

Related Content

Tagging columns

Products
 
Countries
BEL - fr; CHE - fr
Attributes
 
Test Methods
 
Application Areas
 
Tags
Corporate Content
Topics
 

Technical columns

Article Date
9/30/2019
Target
blog-technical-insulation